CIFPR

Centre interdisciplinaire de formation à la psychothérapie relationnelle

FAQ

Devenir psychothérapeute

Dernière mise à jour 22 mars 2014

19 octobre 2008 – 22 novembre 2012 –

Cette entrée date. D’avant la loi Accoyer-Bachelot de juillet 2010. Elle devrait s’appeler devenir psychothérapeute relationnel / devenir psychopraticien relationnel, en expliquant les modifications terminologiques intervenues. Nous laissons l’archive à sa place, en vous invitant à consulter au glossaire l’ensemble de la terminologie, qu’on trouvera également au Carré psy.

1- Qualités nécessaires

Devenir psychopraticien relationnel requiert

a) une capacité suffisante de s’intéresser à autrui
b) un réel intérêt pour autrui
c) de connaître certaines des raisons pour lesquelles on veut pratiquer ce métier (cela vient plus tard, à l’issue du C1, et ne cessera de s’affiner)
d) une connaissance suffisante de soi
e) qu’on a entamé l’expérience d’une démarche psy
f) —> s’être déjà avancé par une démarche en psychothérapie relationnelle ou en psychanalyse permettra d’entrer d’autant plus rapidement dans la profession (sauf exception)
g) d’avoir fait du groupe psychothérapique (le Cifpr en propose au démarrage).
h) —> noter que disposer de connaissances, acquises à l’université ou ailleurs, en psychologie psychanalyse, philosophie, sociologie, droit, linguistique et littérature, arts, et autres, facilite.
i) d’avoir une posture humaniste (l’homme comme mesure de toute chose et non mesurer l’homme en toute chose).
j) si vous voyez d’autres items, n’hésitez pas à nous interroger à leur sujet.

2- Quatre voies professionalisantes

Question développée dans l’éditorial du 2 mars 2007

Accueil | Quâ€â„¢est-ce que le CIFP | Nous contacter | Plan du site

Copyright © CIFP - Mentions légales